Qui est en ligne
10931 abonnés | 52812 messages
4 Personne(s) en ligne (4 Personne(s) connectée(s) sur Forum) : plus...
Anniversaires

Pas d'anniversaires aujourd'hui.

Partenaires
Forum Poker Le Club des Clubs Maison de quartier Francisco Ferrer MonCoachPoker.fr Poker Production Winamax
Forums - réponses récentes

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Coverage Winamax Club Trophy 2018
Encore rasé de près...
Inscrit : 09/09/2016
Messages: 48
Allez c’est partit pour un coverage du WCT qui j’espère va bien vous intéresser.

Après une arrivée à Paris à 11h avec deux Manceaux du All In Poker, mecs très sympas, super buffet trop savoureux pour commencer directement le main à 13h.

Ma table est large accessible je pense, deux joueurs me semble compliqué à jouer. Ça discute un peu, petite ambiance, j’essaye d’en mettre, ils rigolent, c’est bon mon capital sympathie commence à monter !

- Niveau 2 :
J’ouvre UTG x2,5. Q8o. (je sais Jeff va dire que j’ai un boulevard de range indécent).
Milieu de parole (MP), High Jack (HI), Petite Blind (PB) et Big Blind (BB) call. Il y a du monde purée.

Flop Q55 rainbow.
En très petite confiance par rapport à la value de ma main vu le nombre de joueurs, je fais un Continuation Bet (CB) d’un petit demi pot, BB call. Juste un suiveur c’est plutôt une bonne nouvelle. Je ne sais pas trop ce qu’il peut avoir, un 5 évidemment mais tout autre carte aussi, comme une Q faible comme une hauteur As. Paires 66 à 99 ?

Turn 8.
C’est cool j’améliore ma double paire dirons nous.
Je barel demi pot et il part. Je ne sais pas ce qu’il avait mais je m’en tape, je suis content que cette Davidi passe UTG.

- Niveau 4 :
HI min raise, je call au bouton JTo.

Flop KQ7 avec deux carreaux, ma main n’en a pas.
Check de sa part, je barrel, il colle. Je suis confiant vu mes OUT même si je préfèrerais qu’il se casse dès ma mise.

Turn 4.
Pareil qu’au flop.

River 6.
Pareil flop et turn, il réfléchit call ma mise un bon moment, puis fold. Ce bluff passe.
Mon adversaire me dira après 4 ou 5 verres dans la soirée qu’il avait hauteur As et a faillit call. Ouais je te crois pas sur un éventuel call avec ton profil et ton As, surtout quand le gars te dit dans la foulée qu’il jouait un peu tout à un moment car il n’avait pas de main potable à jouer. Oui j’ai vu, mais tu les a mal jouer et tu es partit rapidement du main jeune homme.
Bon au final il finit 1er le lendemain du side event turbo, même si je ne misais pas une demi ante si une perf de sa part. La magie du poker et de la chatoune !

- Je joue serré car je n’ai vraiment vraiment pas de cartes, en fait non je ne joue plus du tout pendant un moment. J’observe bien la table et apprécie le style de jeu agro d’un vieux. Je lui parle pas mal histoire de sonder le personnage, il est bien sympa avec de la repartie et tout et tout. Bien. Appelons le TomTomJeannot.

- Niveau 4 :
UTG 2 j’ouvre J6s (oui j’ai vraiment pas de carte), call du MP, PB fait une grosse relance à 2600. Aurevoir.
Mon voisin de droite commence à m’agacer, parle pour rien dire, s’occupe de faire une partie du taf réservé aux dealers et cela en se trompant parfois. Deux joueurs parlent de leur dernier coup.
L’un « As, hauteur… As ? ».
Mon voisin relou coupe l’autre qui allait répondre et dit « Nan. As hauteur 1 ». Ce fut son ultime blague pourrit pour moi, je décide de plus l’écouter ni le regarder quand il parle. Je le reprends quand il fait son dealer d’opérette ou s’amuse à poser ma blinde à ma place.

- Niveau 5 :
Cut off ouvre, je call en PB avec paire de 33.
Flop 10 8 7 avec deux trèfles, je fold.

- Niveau 6, 200-400 :
TomTomJeannot ouvre, se fait relancer, il relance et trouve comme réponse une boîte. Il fold en montrant JJ.
Il joue toujours bien agro, et malgré cette perte a encore un bon stack.
Moi je suis à 16K sur les 20 du départ, mon stack a varier de 22K à 16K. Pas de gros pots gagnés ou perdus. En 2h45 de jeu, mes meilleurs mains sont AJo et 33. Mais je suis confiant la structure est belle, et je veux au mieux m’adapter à elle. Quand je serai à 15 blinds, je ne serai pas en gros stress je pense.

- Niveau 6 :
MP ouvre x2, TomTomJeannot call, je suis PB avec paire de 10 avec environ 30 blinds. Je ne sais pas trop comment la jouer, j’ai faillit relancer mais TomTomJeannot peut faire de même sur ma mise. Je ne veux pas et il l’a remarquer jouer des gros coups pré flop, et dès que je voyais un flop raté depuis un moment je foldais, mon souhait du moment n’était pas de bluffer mais de securiser mes mises quand j’étais en value.
Je call comme un lâche peut être en ayant un espoir de looser de faire brelan floppé.

Flop KQJ. Ha ! Je ne sais toujours pas comment jouer ce coup.
MP min raise, je call vu mon équité.

Turn 3.
Il ouvre, je fold.

- Je suis MP, 10 joueurs à table, je fold 77 avec mes 26 blinds. C’est peut être discutable mais j’ai pris cette décision.

- Combat de blinds, PB ouvre, je call.

Flop JT6 avec deux trèfles.
Mon voisin relou check, j’ouvre, il fold. Mon 6 2o gagne, j’hésite à lui claquer dans les dents mais je lui montrerai plutôt un bon gros bluff à la river si l’occasion se présente.

- UTG 2, A4s avec 17 Blinds, je fold. Je note même ses petits coups sur mon calepin car je me fais un peu chier, je suis patient et focus sur le jeu des autres.
Un joueur à la soirée m’a demandé sa note que j’aurais noté sur lui, je lui répond « Joueur excellent à la droite de ce mec ! ». Il rigole bien, je rigole, le vin était vraiment très très bon ! Je repars au bar car ce n’est pas non plus le mec avec qui je veux continuer de discuter car vraiment, pleins de super rencontres là bas donc je perds pas mon temps, et mon verre était vide.

- Revenons au main, il est 17 heures, a 400-800 j’ai 12K, a 15 blinds le rayon d’action devient plus limité. TomTomJeannot saute sur un flip, mince il était fun. Ça saute de partout.
- J’ai 10 8o.
MP relance x2 (il a presque toujours fait ça, ou alors faisait moins !), PB comme moi de BB.

Flop 10 9 3. PB check, je fais de même dans l’espoir que MP fasse un C Bet, que PB fold et que je boite. Si PB avait call ou relancer, j’aurais bien réfléchit comment j’avisais.

Turn 8. De mieux en mieux. Je boite avec mes 10 blinds mais je ne suis pas suivit.

C’est la pause, je me balade a 12 ou 14 blinds depuis pas mal de temps. Step a 33K, plus ou moins l’average, quel homme ! Mon mentor va perfer encore ?

- En MP JJ, x2,5 ils fold tous, mince.

- Main d’après, AKs, x2,5, ils fold tous, la poisse. Enfin des mains et rien. Cela me fait monter un peu, j’ai 20 blinds à 18 heures, je suis confort par rapport aux deux dernières heures.

- Une ouverture, 1 call, j’ai KQ au bouton, j’hésites vraiment à call et me dit que j’économise mes jetons je n’y vais pas. Board KK746, les 2 mecs en envoit partout, A7 gagne. Et mince.

- Niveau 11, j’ai 12 blinds, une ouverture, en PB j’ai A6s je fold. Deux femmes arrivent à ma table cela apporte un peu de fraicheur. Ma voisine vient d’Alençon et rigole à tout (ex : un mec qui se trompe en dealant), pas quelqu’un de niaiseuse mais qu’à la joie de vivre plutôt. Elle est sympa et du haut de ses 33 ans et des 4 enfants qu’elle a, elle reste vraiment fraiche. Avec son jeu serrée, elle finira 15eme et donc première payée, son mec finira 6ème sur l’autre tournoi (114 joueurs sur chaque). Content pour eux.

- Je ne le sais pas encore, mais après ce coup tout sera différent. En MP, j’ai AJs, je boite mes 11 blinds. Le gros stack avec AQo call. Aïe ça craint, ha non tient, quinte à la turn, c’est bien ça. Je double à 18h30, la dernière heure de tournoi sera exceptionnelle.

- En MP je fais x2,2 avec QQ, la PB boite avec le même stack que moi, instat call, il a A5o, ça tient. J’ai environ 50K, 28 blinds, confort confort par rapport aux stacks de ma table.

- En MP, KQo au bouton je fais x2,3. BB complète.

Flop K28, je le vois pas fort et près à fold, je check comme lui pour l’attraper ensuite.

Turn 2
J’espère qu’il n’en a pas un en main, je check comme lui en misant quoi qu’il en soit s’il check river.

River 2
Bon c’est clair j’ai vraiment la meilleure main. Il check, j’attends bien avant de miser les 2/3 pot histoire qu’il me voit sur une grosse réflexion. Il me call presque instantanément et muck en voyant mes carres en me disant que j’ai bien joué le coup.

- UTG2 mise 5K, je suis UTG3 je relance à 13,5K avec AQs, il fold. J’ai 75400, l’average est à 48000, cette dernière heure est magnifique après avoir réussit avant à naviguer avec environ 12 blinds pendant 2 heures.

- J’ai rentabilisé ma lecture du livre « La lecture du sabot pour les nuls » avec ce coup. UTG j’ouvre AJs, un call, un joueur boite à 10k, je fold.
Le joueur qui gagne avec son KQ fait le roi direct au flop, j’aurais perdu le coup à la suite du board.

Je finis la journée satisfait à 68K pour un average à 50K, comme Step est devant avec 73K. La soirée s’annonce belle, je ne pensais pas autant.

A bientôt pour le coverage du DAY 2 où je me suis rendu a Ouessant en bâteau !!!














Posté le : 28/05 22:48

Re: Coverage Winamax Club Trophy 2018
Money... maker.
Inscrit : 16/07/2008
Messages: 633
merci pour le coverage

Posté le : 29/05 00:57

Re: Coverage Winamax Club Trophy 2018
Bientôt le WPT !
Inscrit : 10/10/2012
Messages: 361
ty pour la ptite dedicasse "tomtomjeannot" c'est excellent

Posté le : 29/05 13:12

Re: Coverage Winamax Club Trophy 2018
Bientôt le WPT !
Inscrit : 10/10/2012
Messages: 361
pour revenir sur 2 coups détaillés :

c'est un call evidant KQ au bouton car c'est une main qui se jou etres bien post flop (peut importe ce qu'il tombe c'est call, bien plus evidant que l'open dame ouitre UTG qui est indescent surtout si table active
le move squeez allin est meme clairement OK avec 20bb en général car tu as de la FE et l'open initial fold souvent vu qu'il y a deja un call qu'il peut considerer comme un call slow play et surtout tu as les bloquers sur AK AQ KK QQ donc meme contre AJ t'es bien pour jouer un 60/40 (40% equittée minimal pour etre good sur le long terme)

dernier point sur ton open AJs, c'est evidemment un call vu ton stack sinon aucuin interet de l'open autant fold direct... t'es en 60/40 pres flop donc c'est gg d'open call et au contraire mal joué de open fold une main aussi forte contre un short, la preuve il a KQ... t'es result oriented pck le type a win en chattant son K mais c'est pas le resultat qui compte c'est plutot le play sur le long terme qui importe, et là c'est vraiment trop tight et mathématiquement mauvais

pressé de lire le day 2 ainsi que le coverage de Step

Posté le : 29/05 13:25

Re: Coverage Winamax Club Trophy 2018
Trésorier
Inscrit : 08/09/2012
Messages: 596
Un petit coverage :

Table plutot facile à première vue.
Au bout de 1 niveau, j'estime 1 bon joueur, mais mal placé à ma gauche.
Bon joueur à ma droite.
Les autres sont deux-trois agés (65-70) , des joueurs serrés, un joueur récréatif et une femme qui joue les évènements winamax qui joue tight agro, avec qq réflexions bizarres.

Je tente un premier call avec 3-6s en blind sur ouverture cut off.
Je touche mon 3 sur un flop avec un as.
Je call un cbet puis je bluffe sur la river. Le joueur n'avait pas bougé ensuite. Je le voyais sur une middle paire ou un as malade.
Il call avec double paire qu'il touche river.
Je pense que sans sa double, il foldait.
Je perds 1500 dans le coup (20K au début)

Pas une mais de gagné pendant deux heures, c'est long...

Juste avant la première pause, je touche et je paie une relance sur ce qui était un bluff river. Je passe de 15K à 19K. Je ne sais plus la main. Top paire, kicker as je crois.

Après la pause, je touche brelan sur A 4 7, avec 44 sur un 3 way.
Je raise le cbet(2.5x). Beaucoup d'as vont payer, vu le profil des joueurs.
Il fold sur le 7 turn avec As J.

Le joueur à gauche (compétent) commence à jouer beaucoup de mains, et mets la pression, notamment sur moi qui a un stack size un peu chiant à jouer (40bb).

Sur un open utg de ce joueur là, je le mets à tapis avec 15bb avec As 10.
Il insta call avec 88. Je gagne le flip. Je monte à 70K

Je reperds quelques coups, puis gagne un deuxième flip avec JJ vs As Q.

Le meilleur joueur de la table se fait éliminer

73K à la fin du jour

Bonne soirée All Inclusive juste à côté de l'hotel où on s'amuse bien, mange bien, boit bien, sans faire d'excès.

Le lendemain, j'ai l'intention de mettre la pression sur les joueurs à 40K jetons, soit 8 joueurs. Je suis 2eme chip, l'autre n'a pas l'air très aggro.

Je touche JJ assez rapidement, mais AsJ en bb touche son as, et je ne paie qu'une mise river.

Je reste aux alentours de 50K pendant quelques temps.

Je relance As 9, payé par la bb
Flop 678 rainbow
je cbet, et il fait tapis 35K, sur mon cbet 5K.
Il faut que je paie 30K sur 56K dans le pot. Je décide de fold. Il avait As 9.

Désert de main avant midi

Je touche une fois AA à 25left; il me reste 35K, soit 6bb. Tout le monde folde.

Je refais tapis UTG avec JKs, 4bb.
Je ne sais pas si je fais bien, (On est à 18 left, 15 itm) mais je vais me prendre les blinds et l'augmentation ensuite


Je suis payé par AsJ, je touche mon roi turn qui donne quinte à mon calleur.

Pas de déception, parce qu'on a fait tous les deux un bon tournoi (18 et 21eme sur 114).
Malheureusement pas assez pour être payé, ni en individuel, ni par équipe à priori.


Posté le : 30/05 13:42

Re: Coverage Winamax Club Trophy 2018
Bientôt le WPT !
Inscrit : 10/10/2012
Messages: 361
ok ty step

Posté le : 30/05 20:42

Re: Coverage Winamax Club Trophy 2018
Encore rasé de près...
Inscrit : 09/09/2016
Messages: 48
Merci TomTom pour ton retour. Le AJ préflop je n'y vais pas car après la petite boîte du gars, après que je prenne ma décision il y a un autre joueur à parler.


DAY 2 :
Dès 9h reprise du main. Levé à 8h, douche puis je quitte la chambre vers le petit déj dans la salle de restauration avec tous les autres joueurs. Période la moins plaisante du week end, j’ai des sueurs froides, m’assois, me lève plusieurs fois, j’essaye de manger mais cela ne passe pas. Le vin était vraiment très très bon. J’essaye de manger des viennoiseries, une petite saucisse, il n’y a que la moitié de la salade de fruit qui passera pour oublier le goût des raisins bu la veille. Step à côté, me fait penser à un Anglais qui boit du thé, un chat sur les genoux en lisant tranquillement le Times en toute détente.
Il y a un toujours un équilibre dans les couples ou les binômes qui vont loin.

Les joueurs à ma table sont les mêmes, la table à juste changer et est à une autre place dans la salle. C’est une table énorme avec une place pour le croupier, elle bouge vachement, alors que presque chaque joueur se lève pour dealer ou récupérer leurs jetons gagnés, et tout ça en la culbutant. Je me tiens la tête dans les mains et essaye de gérer les turpitudes de mon corps.
La table est à côté de l’enceinte et est collée aux 6 ou 7 floors qui fourmillent dans tous les sens. J’ai l’impression que mon ventre part vers Ouessant et me commande de nourrir les poissons.
Ma voisine de droite rigole toujours autant, nous avons quitter la soirée aux mêmes moments mais pas dans les mêmes dispositions. J’arrive à sortir une blague « Tu rigoleras moins quand je t’aurais vomit dessus ! », elle apprécie la blague, qui était dite aussi pour la prévenir que cette éventualité.

Un de nos covoitureurs manceaux avec qui nous avons passé la soirée, 4ème en stack à la fin du Day 1, a lui nourrit 2-3 fois sa chambre d’hôtel. Quand il arrive 1h30 après le début du Day 2, il ressemble à un héroïnomane qui n’a pas vu le soleil depuis un an. Il porte un short ou un caleçon, c’est assez vague, j’ai l’impression qu’on lui a taxé son pantalon ou qu’il a oublié d’en mettre un. Son stack a fondu de moitié. Il joue une main… et c’est la pause. Bien ton dimanche matin toi !

Revenons au main, le travail c’est le travail, ma première main joué m’a donné un zest de fraicheur mental, je suis focus mais mon corps mettra plus d’une heure à se décoincer.

- 2ème main distribuée. J’ai A 10o au cut off, j’ouvre. Les blinds collent.

Flop je l’ai oublié, tout le monde check. Je mets un barrel à la turn qui m’ouvre 8 outs pour avoir une ventrale ou une quinte haute avec mon 10, plus un des As qui me ferait une paire. Je suis collé par la PB, un joueur d’Avignon que je connaissais (nous avons auparavant partagé ensemble une loge au vélodrome), quinqua sympa et compétent. 30eme du dernier Sismix, il me dit qu’il hésitera beaucoup à revenir dans le carré VIP Winamax au Théatro tant son retour dans la chambre d’hôtel à 6h du mat’ a été slalomant.

River je ne touche pas, après son check je barel 8K pour arracher, il colle logiquement et gagne avec son KQ qui a trouvé une Q au flop. Je perds 23K.

- Niveau 14 à 1200-2400.
Une ouverture, un call, je n’y vais pas de grosse blinde avec un faible 10 6 qui aurait fait double paire au flop.

- Ça boite dans tous les sens, au niveau 15 à 9h30, j’ai 12,5 blinds, 38K. L’embellie de la dernière heure et demi de la veille semble belle et bien terminée.

- Une ouverture en MP du gars de l’Indre qui a gagné le tournoi (je suis vraiment étonné, son jeu était pas génial et il joue très peu. Il est à ma table depuis le début du tournoi et c’est lui fait des min raise voir se plante en minimisant ses mises. Il est lent, il met vingt secondes à chaque fois à se mettre à réfléchir. Ses pauses clopes sont longues et fréquentes). Je le boite en BB avec A5s, il fold.

- Un limp, je boite derrière avec A6o, ça fold.

- En MP, 14,5 blinds, j’ai 77 je fold.

- Ma table éclate, je change de table pour la première fois du tournoi et me retrouve qu’avec des sudistes vu les accents, c’est sympa. Je le fais remarquer, un joueur me précise qu’il vient de Savoie et je remarque alors son énorme stack, peut être le chipleader du tournoi.

- Niveau 16, il y a 36 joueurs, j’ai 43k avec 11 blinds. De PB je boîte avec QQ mais il n’y a pas de rencontre.

- MP ouvre, j’ai A3s je n’y vais pas avec mes 11 blinds.

- Niveau 17, je bascule pour la 1ère fois du tournoi dans une zone très délicate, 10 blinds ou un peu moins.

- MP ouvre, un call en PB, de BB je boite avec A8o, la PB un Marseillais me call avec 77, je fais full. Ça double. J’ai 19 blinds.

- Boîte d’un stack inférieur au mien, je boîte avec JJ. Ce flip contre AK sera perdu, je perds 55K, il m’en reste 38K, soit 6 blinds. Super aïe.

- Combat de blinds, PB fait x2,3, de BB il me reste 5 blinds, je pousse dans le noir mon tapis. Il réfléchit un petit moment et me colle avec A9o. Je lui dit que je n’ai pas vu mes cartes puis retourne K6o. Flop un K, Turn un As.

Fin de l’aventure, mes jetons vont dans les mains d’un Marseillais sympa qui ira en final. Je finis 21eme, notre covoitureur en caleçon sautera juste après moi. Step finira 18eme aux portes des places payées.

Il est 11h, le side est clos, le tournoi sur IPAD aussi, ici s’arrête le poker pour ce week end. Je suis content de ma prestation et d’avoir représenter Pokerennes pendant deux jours (et une belle nuit) à Paris. J’ai réussit à bien m’adapter à la structure et à gérer l’appréhension de naviguer à 12 blinds pendant pas mal d’heures. Je n’ai à aucun moment tilter sur un coup ou pester car je ne touchais pas, j’ai fais preuve de patience raisonnée et de réflexion des ranges de relance ou de tapis à chaque coup.

J’ai fait des erreurs comme tout le monde, je suis de très loin le meilleur joueur du field, mais aussi de très très loin le plus mauvais. Une superbe expérience, je suis déjà en février 2019 à jouer les challenges et les manches !!!







Posté le : 31/05 16:58

Re: Coverage Winamax Club Trophy 2018
Money... maker.
Inscrit : 16/07/2008
Messages: 633
sympa vos coverages et parcours respectifs. bravo.

Posté le : 31/05 21:29

Re: Coverage Winamax Club Trophy 2018
Bientôt le WPT !
Inscrit : 10/10/2012
Messages: 361
oui c'est top les gars ty
les annecdotes sont bien simpas,je tinvite à lire le miens de 2016, si tu veux te marrer ca en vaut le detours

Posté le : 31/05 23:02





[Recherche avancée]